נגישות
menu      
חיפוש מתקדם
תחביר
חפש...
הספר "אוצר וולקני"
אודות
תנאי שימוש
ניהול
קהילה:
אסיף מאגר המחקר החקלאי
פותח על ידי קלירמאש פתרונות בע"מ -
THE EFFECT OF STARCH AND OF A HETEROPOLYSACCHARIDE FRACTION FROM PHASEOLUS VULGARIS ON DEVELOPMENT AND FECUNDITY OF CALLOSOBRUCHUS CHINENSIS (COLEOPTERA: BRUCHIDAE)
Year:
1970
Authors :
פודולר, חגי
;
.
Volume :
13
Co-Authors:
APPLEBAUM, S.W., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
TADMOR, U., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
PODOLER, H., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
Facilitators :
From page:
61
To page:
70
(
Total pages:
10
)
Abstract:
A heteropolysaccharide fraction was isolated from Phaseolus vulgaris beans in which it comprises at least 1% of the dry weight of the beans. This heteropolysaccharide increases larval mortality and decreases the rate of larval development and the number of eggs deposited by females of Callosobruchus chinensis, when incorporated in artificial beans in which the larvae feed. It is composed of galactose, glucose, xylose, arabinose and traces of rhamnose, as determined after acid hydrolysis. Of these individual sugars, arabinose and xylose affect adult fecundity as well. However, partial enzymic hydrolysis of the heteropolysaccharide fraction by C. chinensis larval midgut contents releases only glucose, galactose and trace amounts of arabinose, and the integral structure of heteropolysaccharide may be necessary for biological activity. The incorporation of the starch granules of Phaseolus vulgaris beans into artificial beans increases larval mortality and decreases the rate of larval development of C. chinensis. It is suggested that the heteropolysaccharide fraction as well as the starch are part of a complex of natural components of Phaseolus vulgaris beans that make these beans resistant to C. chinensis. SPECIFITÉ DE L'HÔTE CHEZ LES BRUCHIDES — VI: INFLUENCE DE L'AMIDON ET D'UN HÉTÉROPOLYSACCHARIDE EXTRAIT DES GRAINES DE HARICOT (PHASEOLUS VULGARIS) SUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA FÉCONDITÉ DE CALLOSOBRUCHUS CHINENSIS L. Ce travail cherche à préciser pourquoi les graines de haricot (Phaseolus vulgaris) ne sont pas attaquées par la Buche chinoise (Callosobruchus chinensis), espèce cependant très polyphage. Les graines de haricot renferment 1% d'un hétéropolysaccharide, qui s'est révélé accroître la mortalité et ralentir le développement des larves de cette Bruche, mais qui aussi réduit la fécondité des femelles adultes. Ces observations ont été faites à partir d'élevages sur des milieux artificiels normalement favorables, présentés sous forme de haricots, par un moulage approprié. Une hydrolyse acide de cet hétéropolysaccharide libère du galactose, du glucose, du xylose, de l'arabinose et des traces de rhamnose. Ces sucres simples sont testés: l'arabinose et le rhamnose influencent le développement des larves, tandis que le galactose, le xylose et à nouveau l'arabinose, ont un effet sur la fécondité des femelles (réduction de la fécondité à 40% de la normale avec 1% d'arabinose). Toutefois l'hydrolyse enzymatique de cette fraction hétéropolysaccharidique, par le contenu stomacal de larves de C. chinensis reste partielle et libère sculement du glucose, du galactose et des traces d'arabinose. Il est possible que la structure intégrale de l'hétéropolysaccharide soit nécessaire à son activité biologique. Un autre facteur défavorable à C. chinensis pourrait être la nature même des grains d'amidon de Phaseolus. Cet amidon incorporé à l'aliment artificiel accroît en effet la mortalité larvaire et ralentit la vitesse de développement. Cet effet défavorable pourrait être dû à la non digestibilité des grains d'amidon entiers. Il est suggéré que la fraction hétéropolysaccharide et l'amidon de Phaseolus sont deux des facteurs présents dans la graine de haricot qui lui confèrent sa résistance naturelle à la Bruche chinoise. 1970 The Netherlands Entomological Society
Note:
Related Files :
עוד תגיות
תוכן קשור
More details
DOI :
10.1111/j.1570-7458.1970.tb00087.x
Article number:
Affiliations:
Database:
סקופוס
Publication Type:
מאמר
;
.
Language:
אנגלית
Editors' remarks:
ID:
22807
Last updated date:
02/03/2022 17:27
Creation date:
16/04/2018 23:54
You may also be interested in
Scientific Publication
THE EFFECT OF STARCH AND OF A HETEROPOLYSACCHARIDE FRACTION FROM PHASEOLUS VULGARIS ON DEVELOPMENT AND FECUNDITY OF CALLOSOBRUCHUS CHINENSIS (COLEOPTERA: BRUCHIDAE)
13
APPLEBAUM, S.W., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
TADMOR, U., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
PODOLER, H., The Hebrew University, Faculty of Agriculture, Rehovot, Israel
THE EFFECT OF STARCH AND OF A HETEROPOLYSACCHARIDE FRACTION FROM PHASEOLUS VULGARIS ON DEVELOPMENT AND FECUNDITY OF CALLOSOBRUCHUS CHINENSIS (COLEOPTERA: BRUCHIDAE)
A heteropolysaccharide fraction was isolated from Phaseolus vulgaris beans in which it comprises at least 1% of the dry weight of the beans. This heteropolysaccharide increases larval mortality and decreases the rate of larval development and the number of eggs deposited by females of Callosobruchus chinensis, when incorporated in artificial beans in which the larvae feed. It is composed of galactose, glucose, xylose, arabinose and traces of rhamnose, as determined after acid hydrolysis. Of these individual sugars, arabinose and xylose affect adult fecundity as well. However, partial enzymic hydrolysis of the heteropolysaccharide fraction by C. chinensis larval midgut contents releases only glucose, galactose and trace amounts of arabinose, and the integral structure of heteropolysaccharide may be necessary for biological activity. The incorporation of the starch granules of Phaseolus vulgaris beans into artificial beans increases larval mortality and decreases the rate of larval development of C. chinensis. It is suggested that the heteropolysaccharide fraction as well as the starch are part of a complex of natural components of Phaseolus vulgaris beans that make these beans resistant to C. chinensis. SPECIFITÉ DE L'HÔTE CHEZ LES BRUCHIDES — VI: INFLUENCE DE L'AMIDON ET D'UN HÉTÉROPOLYSACCHARIDE EXTRAIT DES GRAINES DE HARICOT (PHASEOLUS VULGARIS) SUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA FÉCONDITÉ DE CALLOSOBRUCHUS CHINENSIS L. Ce travail cherche à préciser pourquoi les graines de haricot (Phaseolus vulgaris) ne sont pas attaquées par la Buche chinoise (Callosobruchus chinensis), espèce cependant très polyphage. Les graines de haricot renferment 1% d'un hétéropolysaccharide, qui s'est révélé accroître la mortalité et ralentir le développement des larves de cette Bruche, mais qui aussi réduit la fécondité des femelles adultes. Ces observations ont été faites à partir d'élevages sur des milieux artificiels normalement favorables, présentés sous forme de haricots, par un moulage approprié. Une hydrolyse acide de cet hétéropolysaccharide libère du galactose, du glucose, du xylose, de l'arabinose et des traces de rhamnose. Ces sucres simples sont testés: l'arabinose et le rhamnose influencent le développement des larves, tandis que le galactose, le xylose et à nouveau l'arabinose, ont un effet sur la fécondité des femelles (réduction de la fécondité à 40% de la normale avec 1% d'arabinose). Toutefois l'hydrolyse enzymatique de cette fraction hétéropolysaccharidique, par le contenu stomacal de larves de C. chinensis reste partielle et libère sculement du glucose, du galactose et des traces d'arabinose. Il est possible que la structure intégrale de l'hétéropolysaccharide soit nécessaire à son activité biologique. Un autre facteur défavorable à C. chinensis pourrait être la nature même des grains d'amidon de Phaseolus. Cet amidon incorporé à l'aliment artificiel accroît en effet la mortalité larvaire et ralentit la vitesse de développement. Cet effet défavorable pourrait être dû à la non digestibilité des grains d'amidon entiers. Il est suggéré que la fraction hétéropolysaccharide et l'amidon de Phaseolus sont deux des facteurs présents dans la graine de haricot qui lui confèrent sa résistance naturelle à la Bruche chinoise. 1970 The Netherlands Entomological Society
Scientific Publication
You may also be interested in